rubeas



D’origine catalane, gloria Massana vit en France depuis 1982, Diplômée de l’Université d’Arts Plastiques de Barcelone et de L’université de Paris VII Saint-Denis, sa démarche artistique réunis arts visuels et danse. A la frontière de plusieurs disciplines, l’artiste présente ses œuvres sous forme d’exposition, d’installation, de performance, de spectacle, de photographie ou d’image en infographie et invite le spectateur à découvrir la magie des corps. Barcelone, le Québec, Israël, la Corée du Sud, Paris ont accueilli les œuvres de Gloria Massana.

L’exposition Rubeas illustre les préoccupations de Gloria Massana concernant l’application des droits les plus élémentaires de l’homme et de la femme.

L’artiste prend part au discours visuels quoi vient appuyer la construction sociale de l’identité. A travers sa production artistique, elle nous invite à plonger au cœur de la tradition et ainsi au centre même du noyau de la contradiction. Choc des valeurs, confrontation des codes, défi des lois sont parmi les thèmes qui animent le travail.

L’image de la femme voilée est une image récurrente dans l’œuvre de l’artiste. Dés ses débuts, gloria Massana commence un travail sur le corps et plus particulièrement sur les sculptures « habites ». Sus une enveloppe d’étoffe l’acteur, danseur, performe, bouge et anime ainsi la forme. Après avoir été réalisée en tissu noir puis rouge, la troisième génération de sculptures est désormais conçu en plumes et cire. Clin d’œil à Icare, a son envol vers sa propre mort, ce corps est toutefois immobile, comme figé dans des limitations. Cette sculpture, sans vision, a la frontière entre l’installation et le spectacle, semble donc immobilisée par des contrastes extérieurs. Ce pendant, contrairement aux limitations socio-politiques et culturelles imposées sur les corps représentés dans le triptyque, ici les restrictions sont physiques.

Œuvre mystique, réflexion religieuse, dénonciation politique, sont des interprétations possibles du travail de Gloria Massana. Une chose est certaine, des œuvres exposées s’élèvent une voix qui défie les conventions. De la conviction, c’est ce dont fait preuve l’artiste. Désireuse de mettre en lumière la situation dramatique des droits des femmes sous le régime taliban, artiste commença-il y a déjà plusieurs années- une démarche de démystification des concepts stéréotype visant les femmes. Dans cet art témoin de son temps, Gloria Massana dénonce qu’en Afghanistan, La Déclarations des Doits de l’homme ainsi que tous les textes internationaux s’appliquant aux droits des femmes étaient systématiquement bafoués et les réclament promulgués par les talibans concernant, les femmes se trouvaient dans une situation de danger permanent et la violence quotidienne qui s’exerçait se traduisait pour chacune d’entre elles par un état de détresse profonde. En autres mots qu’étant confinées dans un système moyenâgeux, les femmes étaient les principales victimes du régime taliban.

L’artiste se situe en posant uniquement des questions sans jamais y répondre, et laissant ainsi au spectateur la soin des conclusions et des analyses. Ce dernier se retrouve donc invité a participer à une réflexion sociale. Il expérimente l’œuvre, l’espace, la frontière, la séparation, et peut ainsi mieux sentir la politisation du travail.

En conclusion, étant basées sur le mystère et le dialogue des corps, les œuvres de Gloria Massana dépassent le débat du statut de la femme afghane pour embrasser une réflexion sur des questions universelles : de présence et absence, de visibilité et d’invisibilité, de rêve et de désir, de nature et de culture et surtout du sens donné à la vie et à la mort.



Rubeas a été crée au cours de l’été 2001 a l’Atelier d’estampe Sagamie, alma, Québec.


                                                                                                             Sabine Kadyss



home
next
previous
mail
up
english